Le Lycee St Jacques
58, rue de la Sous-Préfecture - 59190 HAZEBROUCK
Tel : 03 28 41 98 92
HOME pour les ELEVES
Vous êtes ici : Accueil > LES + DU LYCÉE > CHALLENGES > Olympiades de Physique

Olympiades de Physique

MàJ le : jeudi 20 février 2014

Quand les lycéens deviennent chercheurs ...

Les Olympiades de Physique France est un concours scientifique expérimental à dominante physique qui s’adresse à des groupes de deux à six lycéens encadrés par un ou deux professeur(s).

Objectifs

• Sensibiliser les lycéens aux activités scientifiques en les rendant eux mêmes acteurs ;
• Éveiller chez eux des vocations de physiciens et plus généralement de scientifiques, motivés par le travail expérimental et l’activité technologique ;
• Leur apprendre à communiquer avec les autres.

Déroulement

Le projet peut prendre place dans le cadre d’un atelier scientifique, dans la suite des TPE ou dans le prolongement d’une activité de club scientifique. Il s’adresse aux élèves de premières et/ou de terminales.
L’aventure des Olympiades se termine par une finale nationale dotée de nombreux prix (espèces, visites de laboratoires, cadeaux scientifiques, livres et revues) qui viennent récompenser tous les finalistes.

Les Olympiades et Saint-Jacques

Depuis quelques années, des groupes de lycéens, chaperonnés par Jean-Sébastien Thibaut, professeur de Physique-Chimie, participent aux concours des Olympiades. Pour les élèves, cela signifie deux mois de préparations intensives pour présenter leur sujet au concours régional en espérant être sélectionné pour la finale nationale.

Des groupes de Saint-Jacques ont déjà été récompensés en finale nationale à Paris :

En 2008 : Benoît BONNAILLIE, Nicolas HARY, Joana LEJEUNE, Élisabeth SOTTIEZ ont obtenu le 4ème prix dit prix du grand huit, pour le sujet : Les Montagnes Russes.
En 2009 : Quentin ALLENDER, Julien BOURGEOIS, Thimothée SCHERRER ont obtenu le 3ème prix dit prix du fil d’Ariane numérique, pour le sujet : Le Voyage des Données.
En 2010 : Quentin ALLENDER, Thibaut BUEWAERT ont obtenu le 3ème prix dit prix de la Mer Morte, pour le sujet : S.M.E.D.R.A..

Beaucoup d’autres élèves de Saint-Jacques ont participé à cette belle aventure et même si ils n’ont pas été sélectionnés pour aller à la finale parisienne, ils ne déméritent pas et conservent beaucoup de souvenirs de cette compétition.

Les Olympiades 2011 : sélection régionale

Cette année, toujours porté par Jean-Sébastien Thibaut, des groupes ont tenté ce challenge. Les sélections régionales des 18èmes Olympiades de la Physique se sont même déroulées au lycée St Jacques, durant l’après-midi du mercredi 8 décembre.
Le lycée présentait trois groupes avec des sujets originaux :

• Hot Ice (phénomène de sursaturation)
• VLSJ (utilisation du laser en ophtamologie)
• Cyano ToP (phénomène de transferts lumineux)

Un des trois groupes a été sélectionné : le groupe de Adrien et Arthur JOURDIN, Ludovic VANDERLYNDEN de 1ère V S et Maxence BONDUAEUX de 1ère IV S pour le sujet Hot Ice.

Photos de la sélection régionale : ici.

Les Olympiades 2011 : finale à Paris

C’est donc le samedi 29 Janvier que se déroulait la finale Nationale des XVIIIèmes Olympiades de Physique édition 2010-2011, au Palais de la Découverte à Paris, sous le parrainage de Michel SPIRO, président du CERN.

Vingt-cinq groupes de jeunes lycéens venus de toute la France, élèves de première et de terminale scientifiques, s’affrontaient sur des thèmes aussi différents que la hauteur du Mont Blanc, des expériences en impesanteur, les balises Argos, les astéroides …

Parmi eux, Maxence Bonduaeux, Adrien et Arthur Jourdin et Ludovic Vanderlynden, tous quatre élèves du Lycée Saint-Jacques, présentaient un exposé sur la chaufferette magique, montrant ainsi comment on peut utiliser la cristallisation de l’acétate de sodium pour fabriquer de la chaleur, permettant ainsi de se réchauffer sans contraintes dans des conditions difficiles.

Le Jury leur attribua un 3ème Prix, le prix Marilyn Monroe. Ils se sont vus remettre un chèque global de 400 Euros, quelques DVDs et livres de Sciences et pourront aller visiter l’accélérateur d’ions lourds situé à Caen, le GANYL. Encore Bravo à nos « graines de chercheurs » pour le travail accompli.

Portfolio

   
   
Enseignement Catholique NationalEnseignement Catholique HazebrouckoisSite portail de Saint-JacquesLe College Saint-JacquesLa vie scolaire